Gfi Informatique a été retenue par le CNES, Centre National d’Etudes Spatiales. L’Entreprise de Services du Numérique de référence en France assurera pendant 4 ans à 6 ans l’infogérance globale et de transformation de ses infrastructures et applications : services aux utilisateurs, maintien en condition opérationnelle, supervision, exploitation, intégration en production des nouveaux services.

La DSI du CNES a lancé un schéma directeur ambitieux pour son système d’information avec de nombreux projets : gestion de l’information, environnement de travail, gestion des données métiers, infrastructures informatique et réseau, maitrise des risques, maîtrise du SI. Les enjeux :

  • Replacer les utilisateurs au centre des services du SI et leur apporter de la valeur ajoutée ;

  • Mettre en place une infogérance industrielle orientée services qui s’appuie sur les standards du marché, externalisée et qui fasse preuve de proactivité, de flexibilité et de sécurité ;

  • Maîtriser les coûts associés permettant une prédictibilité et une transparence de la valorisation des différents services.

« Nous cherchions un partenaire capable de nous accompagner dans notre transformation pour franchir une nouvelle étape. Gfi a démontré de réelles capacités industrielles de production de services sécurisés mais a également compris et traduit en solutions nos enjeux de transformation, » précise Geneviève Campan, Directrice des Systèmes d’Information du CNES.

Aujourd’hui, ce sont plus de 140 personnes, réparties sur les sites Gfi de Toulouse, Nantes et Paris, qui opérent la production informatique du CNES.

Un engagement complet en mode services

La bonne compréhension de l’écosystème et des enjeux du CNES nous a permis de répondre en tous points au cahier des charges. En outre, nous avons su nous démarquer sur quatre critères majeurs :

  • Une gouvernance forte, partagée et orientée métiers : nous avons proposé une gouvernance unique, en mode services et transparente entre les différentes équipes intervenantes. 

  • Une offre industrielle : nous avons proposé une offre correspondant aux problématiques d’optimisation des processus et des coûts attenants grâce notamment à ses centres de services français en sites sûrs.

  • Une offre agile : la capacité d’adaptation et de transformation, de façon continue au cours du contrat, a été un élément déterminant.

  • Une transition sociale sécurisée : grâce à son implantation locale forte et à sa dynamique de croissance, Gfi Informatique a pu présenter toutes les garanties pour la préservation de l’emploi dans le bassin toulousain, point particulièrement important pour le CNES.

Tout au long du processus de sélection, nous nous sommes attachés à entendre et comprendre notre client, qui avait déjà atteint un grand niveau de maturité et qui souhaitait se remettre en question. Il ne s’agissait pas de plaquer des solutions toutes faites, mais de démontrer une capacité de transformation et d’optimisation des modèles, tout en répondant à l’ensemble des enjeux de sécurité.

Mots clésOutsourcingAérospatial

Articles liés

Partager