Il existe différents clients et donc différentes expériences d’achat, comment ça se traduit dans un site eCommerce ? Réponse de notre expert Luc Fombonne.

Retranscription de la vidéo : 

Je souhaite lancer un site eCommerce. Comment dois-je l’aborder ?
Le lancement d’un site eCommerce ne doit pas s’envisager comme une problématique technique ou technologique. Pour lancer un site eCommerce, il faut au contraire se mettre dans les « baskets » du client final. Pour penser client, il est donc nécessaire d’analyser sa cible. Il existe quatre typologies de clients : exigeants, spontanés, équilibrés ou conformistes. De même, l’âge de la cible est un facteur à prendre en compte. Tout comme dans le commerce traditionnel, on ne présente pas de la même manière des informations à des clients qui ont 20 ans, qu’à des clients qui en ont plus de 60. Cette règle vaut également pour la vente en ligne.
Enfin, il faut prendre en compte la catégorie socio professionnelle.

Il existe différents types de clients, donc différentes expériences d’achats. Comment cela se traduit-il dans un site eCommerce ?
Améliorer l’expérience d’achat sur un site eCommerce, c’est par exemple mettre à la disposition du client un maximum d’informations sur le produit consulté, via une fiche produit.
En effet certaines typologies de clients préfèrent accéder aux caractéristiques précises du produit avant de l’acheter. D’autres au contraire vont se contenter d’informations plus succinctes.
En termes de fonctionnalités, nous pouvons aussi mettre en place une liste d’envies, de recommandations ou encore de programmes de fidélité. Certains clients sont extrêmement
sensibles à la fidélisation, d’autres un peu moins. En définitive, nous devons avant tout être capables de personnaliser le site en fonction du client qui est en train de naviguer.
Une fois les grandes orientations définies, il est indispensable de mesurer les hypothèses élaborées pour ensuite vérifier que les choix qui en ont découlés sont opportuns. Les techniques de type AB Testing nous permettent d’analyser ces choix pour ensuite effectuer les réajustements nécessaires sur le site de commerce électronique du client.

Mots clésOmnicommerce

Articles liés

Partager